vendredi 28 juillet 2017

Les ailes d'émeraude, d'Alexiane de Lys

les ailes d'émeraude alexiane de lys


Résumé (du tome 1)
À 18 ans, Cassiopée est contrainte de quitter l’orphelinat dans lequel elle vit depuis ses 6 ans. Seule au monde, l’adolescente est lâchée dans la ville. Alors qu’elle vient de se faire violemment agresser par deux inconnus, elle fait la connaissance du mystérieux et séduisant Gabriel. Grâce à lui, Cassiopée découvre sa véritable nature : elle fait partie des Myrmes, un peuple ailé doté d’incroyables pouvoirs sensoriels…

Mon avis
Il s'agit d'une trilogie. Pour le moment je n'ai lu que le premier tome, donc j'actualiserai cet article une fois que j'aurai tout fini de lire.

Tome 1
J'ai beaucoup aimé ce premier tome. On s'attache très rapidement à l'héroïne, Cassiopée. Elle n'est pas parfaite et le dit elle-même. Ce qui est bien, c'est qu'elle a son caractère et a une bonne répartie (on dirait moi hihihi). Elle n'est pas le genre demoiselle en détresse sans pour autant être une ninja super-combattante. L'intrigue de l'histoire démarre assez vite et sans qu'on est le temps de se demander comment et pourquoi, on est happé dans l'intrigue. Sans m'en rendre compte, j'ai avancé très vite. Pour un premier roman, Alexiane de Lys a fait fort, bravo à elle ! Elle a réussi à ancrer une part de fantastique dans le monde que nous connaissons, ce qui nous pousse à nous demander "et si elle avait raison ? Et si tout ce qu'elle décrit est vrai ?". Bon, je n'ai plus 10 ans, et même si j'ai encore l'espoir de recevoir un jour ma lettre pour Poudlard, je sais bien que ce n'est qu'une histoire inventée. Mais c'est une histoire qui fait rêver.
Les personnages sont dans l’ensemble tous très bien définis, mais hélas (parce que oui, je suis comme ma mère, j'ai presque toujours un truc à critiquer), je trouve qu'ils sont pour certains un peu trop caricaturaux : le beau brun ténébreux et torturé, le beau gosse super sympa et prévenant, la jolie fille totalement peste qui va s'en prendre à l'héroïne et la bande de copain. C'est du déjà vu, que ce soit dans les livres, les films ou les séries, mais d'un autre côté, c'est assez compliqué d'inventer de nouveaux personnages. Tout a déjà été fait. Et pour rester dans les critiques (une petite dernière, après j'arrête, promis), certains faits importants étaient un peu trop prévisibles à mon goûts :

Spoiler (surlignez la suite)
Le fait que Cassiopée finisse avec Gabriel et non Camille était totalement évident. Dès le début je le voyais venir.

Je sentais venir aussi la trahison de Camille (sans pour autant extrapoler sur sa lignée familiale), et j'avais deviné que la mère de Cassiopée était une Myrme. Je n'étais pas allée jusqu'à prédire qui était son père, mais je n'étais pas plus étonnée que cela.




Tome 2 (L'Exil)
A peine de retour chez les siens, Cassiopée est de nouveau séparée de son amour qui est envoyé en mission secrète. Quand sa mission tourne mal et qu’il est déclaré mort, Cassiopée n’y croit pas et accompagnée de ses amis, elle part à sa recherche afin de le sauver.

Ce deuxième tome reprend les bases du premier, donc je n’étais pas trop perdue. Cassiopée en apprend plus sur ses dons et sur sa famille, donc sur qui elle est vraiment ce qui est assez une bonne chose. Même si comme le précédent, ce tome ne nous épargne pas quelques clichés déjà vus et revus, il est quand même plaisant à lire car on y apprend beaucoup de chose, notamment pourquoi Manassé a attaqué plusieurs fois le village des Myrmes pour enlever des enfants. On en apprend également plus sur Soraya et sur Nathan. Je trouve juste dommage que certains personnages très présents dans le tome 1 ne fassent que quelques apparitions dans le 2. Peut-être qu’on les verra plus dans le troisième ! En revanche, je trouve que Cassiopée, toute adorable qu’elle est, a parfois des côtés très agaçants. Tout en ne voulant pas être chef de son groupe, elle impose ses décisions, elle râle très souvent (c’était touchant au début mais quand tout le monde subit sa mauvaise humeur à longueur de temps soit disant parce qu’elle a peur, c’est vite lassant). Elle fait un peu « l’élue » avec tous ses sens développés et ses dons. Un peu comme Harry Potter dans le tome 5 (oui, je critique Harry et alors ?? j’adore la saga, ce n’est pas pour autant que je ne prends pas du recul par rapport à elle), elle fait assez sa malheureuse « non mais vous ne pouvez pas comprendre blablabla ». Moi je dis, un peu de communication et ça ira beaucoup mieux. A part ça, c’est vraiment un personnage fort et généreux, donc c’est cool. Je regrette juste que les autres personnages ne soient pas plus mis en avant parce qu’après tout, ils décident de la suivre en toute illégalité pour l’aider à retrouver son copain pourtant déclaré mort, ils combattent à ses côtés et voyagent à ses côtés. Ils sont tout autant les héros de cette histoire qu’elle, et pourtant je trouve qu’ils sont trop souvent mis au second plan.



 

Tome 3 (L'Ile des secrets)
J'ai terminé la saga par ce tome 3 (logique). Comme pour les tomes précédents, la lecture est facile, le style agréable. L'histoire reprend pile où on l'avait laissée. Mais cette fois, contrairement aux tomes précédents, le tome se déroule sur 2 temporalités différentes (le début de l'histoire qui s'interrompt pour reprendre trois mois plus tard). Et fait nouveau aussi, dans le dernier tiers du livre nous alternons entre les points de vue de Cassiopée et de Gabriel.

Spoiler (surlignez la suite)

L'idée de reprendre l'histoire trois mois après l'enlèvement/la mort de Cassiopée est assez originale, surtout qu'au début nous avons juste la vision d'un Gabriel anéanti. Et n'oublions pas la mort de Deb. J'étais triste. Pauvre loup qui ne demandait que de l'amour.

Bon, après, comme aux tomes précédents, je regrette juste que tout finisse bien dans le plus beau des mondes. Les gentils gagnent tous ensembles, les méchants perdent et même Camille est sauvé. C'est un peu trop simple et gentillet à mon goût.


Pour conclure, je peux dire que c'était une chouette saga qui propose une vraie fin. C'est une saga française, ce qui change un peu de ce que je présente d'habitude. La saga ne restera pas dans mon top 3 des meilleures sagas de ma vie, mais j'ai quand même bien aimé.


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire