mercredi 14 septembre 2016

La maison de soie, d'Anthony Horowitz

la maison de soie


Titre original : The House of Silk

Résumé
Londres, novembre 1890. Edmund Carstairs, marchand d’art, craint pour sa vie. Faute de preuves, Holmes ne peut qu’attendre. Le lendemain, ce n’est pourtant pas d’un meurtre, mais d’un vol dont Carstairs est la victime. Holmes l’avait prévu. Ce qu’il ne pouvait imaginer, en revanche, c’est qu’en confiant à Ross, l’un des Irréguliers de Baker Street, la charge de monter la garde, il l’envoyait en fait à la mort. Avec ce crime horrible, c’est ce que Londres a de plus sordide qui se révèle aux deux enquêteurs… La partie reprend. Et cette fois, Holmes et Watson n’en sortiront peut-être pas indemnes.

Mon avis
Bien que n'étant pas de Doyle, on se retrouve parfaitement dans l'univers de Sherlock. Le rythme est peut-être différent, mais ce n'est pas très gênant. Holmes et Watson ont gardé leur personnalité et leur répartie, ce fut donc un plaisir pour moi de lire ce roman. Quant à l'histoire, je ne vais pas vous mentir, elle est sordide. Prenante, pleine de rebondissements, parfaitement rythmée, avec des références à d'autres nouvelles, mais sordide. Si vous aimez les Sherlock Holmes, vous n'allez pas être déçus par cette nouvelle histoire. 

Autre
Anthony Horowitz a écrit un autre roman suivant l'oeuvre de Doyle, intitulé Moriarty. Il a également repris le flambeau des James Bond, avec le roman Déclic Mortel (que je commenterai quand je l'aurai lu). Il faut aussi savoir qu'il n'a pas décidé comme ça du jour au lendemain d'écrire un Sherlock Holmes ou un James Bond. Il s'agit de commandes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire